Journée européenne de Bandrélé

Journée européenne de Bandrélé

Le vendredi 10 novembre 2017 s’est tenue la « journée européenne de Bandrélé », sur le site de la future médiathèque de Bandrélé.

Union européenne L'Europe s'engage à Mayotte

La mairie de Bandrélé a souhaité mettre en valeur les différents projets financés par les fonds européens sur son territoire, en organisant un grand évènement populaire.

Cette cérémonie s’est déroulée en présence de M. Frédéric VEAU, Préfet de Mayotte, des vice-présidents du conseil départemental Mohamed SIDI et Issa ISSA ABDOU, de plusieurs membres de la commission européenne (M. Monsieur Jiri PLECITY, Chef de l’Unité France à la DG EMPLOI, Madame Gaetane MEDDENS Responsable du FSE, Monsieur Manuel GAVIRA Responsable du FEDER), ainsi que tous les partenaires institutionnels de la commune.

Trois principaux projets sont déjà co-financés par les fonds structurels européens :
- La médiathèque de Bandrélé (FEADER)
- Le marché de Hamouro (FEADER)
- Le sentier des crêtes de Bandrélé (FEADER)

Plusieurs projets sont également en cours d’études et seront co-financés par l’UE
- Aménagement de musicale plage (financement FEDER/CPER en cours d’instruction)
- Réalisation d’un point de débarquement des produits de la pêche de Nyambadao (financement FEAMP / CPER en cours d’étude)
- Aménagement de l’écomusée du sel (financement FEADER-LEADER en cours d’instruction).

Voir aussi :
- le discours de M. le Maire de Bandrélé (encadré ci-dessous)
- le plan de financement des différentes opérations
- l’article du Journal de Mayotte
- le reportage de Mayotte 1ère

DISCOURS JOURNEE EUROPEENNE DE BANDRELE

Monsieur le Préfet,
Mesdames et messieurs les membres de la Commission Européenne,
Monsieur le Président du Conseil départemental,
Mesdames et messieurs les conseillers départementaux,
Mesdames et messieurs les conseillers municipaux,
Mesdames et messieurs les Présidents des associations de la commune,
Mesdames et messieurs les directeurs de services,
Mesdames et messieurs,

Je ne peux cacher la grande émotion qui est la mienne, une émotion ressentie j’en suis aussi certain par tous ceux qui ont œuvré ces jours pour qu’à cette date, ensemble nous puissions célébrer cette journée : journée européenne de Bandrélé. C’est donc ainsi avec beaucoup de joie que je prends la parole au nom de toute la population de la commune de Bandrélé pour vous adresser mes chaleureux souhaits de bienvenue.

Votre présence ici aujourd’hui vous permettra d’avoir une meilleure photographie de l’état de nos villages, de vous faire une idée plus exacte des besoins de la population eu égard aux efforts jusqu’ici accomplis en matière d’habitat, de santé, d’éducation, de sécurité et d’équipement collectif, et d’évaluer le chemin à parcourir pour permettre à la population de vivre dans des conditions décentes et permettre à notre jeunesse de s’épanouir dans de bonnes conditions.

En quelques mots, je vous dirais que Bandrélé est une des communes qui participent depuis toujours à la construction de Mayotte par le dynamisme de sa population. L’agriculture, l’artisanat, la pêche constituent des activités majeures.

Fort d’une population de 8 000 habitants et d’une superficie de 35 km2, Bandrélé est depuis l’histoire l’un des cantons les plus importants de l’île. Composé de 7 villages dont Hamouro, Nyambadao, Bandrélé, Bambo-Est, Mgnambani, Mtsamoudou, Dapani.

Cette journée européenne doit être l’occasion de vous sensibiliser sur un certain nombre de projets qui me tiennent à cœur et qui figurent sur le Schéma directeur d’Aménagement de la Commune de Bandrélé, document réalisé dans une démarche de planification, d’anticipation et de gestion d’un développement harmonieux de notre territoire, par des actions, à court, moyen et long terme.

Ce document stratégique a été initié dès le début de cette mandature et les travaux ont duré un an.

Les projets que je vais vous détailler illustrent la diversité des financements européens que nous avons pu mobiliser pour Bandrélé : en matière de développement rural, d’infrastructures touristiques, ou en matière de pêche.
Tout d’abord, en matière d’équipements de proximité pour les zones rurales :

Nous sommes ici sur le futur site de la médiathèque de Bandrélé. Nous avons pu finaliser le plan de financement de notre médiathèque grâce au FEADER, et aux crédits du Contrat de Plan État Région (le CPER).

Cette médiathèque, qui vous sera présentée plus en détails par notre architecte, représente un investissement total de 2,1 M€. Le FEADER y contribue à hauteur de 746 000€ et cet équipement sortira de terre au premier semestre 2018.

Le deuxième projet qui vous sera présenté est la construction du marché couvert de Hamouro.

Hamouro est un village de pêcheurs, avec déjà un petit marché qui permet aux mahorais d’acheter leur poisson mais aussi des fruits et légumes. Le marché actuel ne répond pas aux normes françaises et européennes en la matière.

C’est pourquoi notre municipalité a décidé en 2015 la construction d’un nouveau marché couvert, qui réponde aux règles de sécurité et d’hygiène, pour que les habitants de la commune puissent acheter ces produits en toute sécurité.

Dans le cadre de l’appel à projets FEADER pour la mesure TO741 du PDR de Mayotte, notre projet a été retenu et ce marché sortira aussi de terre en 2018.
Le FEADER contribue à hauteur de 75% à ce projet, soit 778 000 € sur un montant total de plus d’1 M€.

Ce marché va contribuer à l’essor du commerce local de proximité. Situé à la porte d’entrée de la commune, il accueillera aussi un point d’information touristique.

Cet équipement a vocation à fonctionner en lien étroit avec le futur point de débarquement des produits de la pêche de Nyambadao, et avec le futur pôle agricole de Mromouhou, car nous voulons développer les filières courtes, les circuits courts, et garantir la qualité des produits qui y seront vendus.
Nous allons aussi prochainement rénover le petit marché couvert de Bandrélé, grâce à une subvention de l’Etat, et les travaux débuteront en 2018.

Le troisième projet que je souhaite vous présenter est le sentier des crêtes de Bandrélé.

Aujourd’hui à Bandrélé, de nombreux habitants pratiquent la randonnée ou le running en pleine nature. Les touristes fréquentent aussi régulièrement nos sentiers, car nous avons sur la commune les plus beaux points de vue de l’île.
Mais nos sentiers de randonnées ne sont pas suffisamment entretenus ou sécurisés.

C’est pourquoi j’ai souhaité créer un sentier de randonnée à Bandrélé, qui fera une boucle de 7 km de long depuis Bandrélé jusqu’aux crêtes proches du Mont Bénara, et qui reprendra une partie du tracé du GR.

Ce projet, d’un montant total de 236 000 €, est financé à 75% par le FEADER, pour un montant de 177 000 €.

Il entre dans le cadre du Type d’opération 751 du PDR de Mayotte, qui vise la réalisation d’équipements touristiques en zone forestière.

Nous y effectuerons dès 2018 des aménagements pour la sécurité et pour l’agrément des randonneurs, en collaboration avec l’ONF et le conseil départemental.

C’est un projet qui permettra aussi à nos écoliers de découvrir les richesses naturelles et la biodiversité de notre île.

Ces trois projets, dont les conventions de financement ont été signées cette année, représentent au total un investissement de 3,4 millions d’euros, dont 1,7 million de fonds européens.

C’est un effort considérable de la part de l’Europe, mais aussi de l’Etat, de la commune, et du Conseil Départemental, et je vous en remercie.

Mais je ne compte pas m’arrêter en si bon chemin, et j’ai d’autres projets à vous proposer, qui sont tout aussi importants pour développer la commune de Bandrélé.

Ces projets sont déjà en cours d’instruction et seront, je l’espère, soutenus par l’Union Européenne.

Tout d’abord, en matière touristique, avec l’aménagement de Musicale Plage.
Musicale Plage est l’une des plages les plus fréquentées de l’île, et j’ai aujourd’hui de grandes ambitions pour mettre en valeur ce site exceptionnel.
Nous travaillons sur ce sujet depuis 2015 avec les services de l’Etat, et nous avons sollicité un financement dans le cadre de l’appel à projet FEDER lancé en 2016 pour l’aménagement des sites touristiques en zone littorale. Notre dossier complet est en cours d’instruction.

Ce projet, d’un montant total de 600 000 euros pour sa première tranche, serait financé par le FEDER pour 33%, l’Etat pour 51%, et la commune pour 16%.

Un autre projet me tiens particulièrement à cœur : le ponton de Nyambadao, point de débarquement des produits de la pêche.

Comme je l’ai mentionné tout à l’heure, Bandrélé souffre de l’absence de structures aux normes pour le débarquement, le stockage, la préparation, et la vente des produits de la pêche.

Nous avons entamé une collaboration étroite avec la direction de la mer pour organiser la filière pêche sur la commune, et solliciter des financements pour des équipements de base pour les pêcheurs. Je tiens à cette occasion à remercier chaleureusement le Directeur de la mer, ainsi que le SGAR, qui nous accompagnent pour ce projet.

Le montant total du ponton et des équipements liés est estimé à 686 000 €, dont une participation de 74 000 € du FEAMP, et 488 000 € du CPER.
Ce dossier a été présenté à nos partenaires et sera je l’espère, programmé pour une réalisation en 2018 – 2019.

Le sixième projet européen sur lequel nous travaillons actuellement est l’aménagement de l’écomusée du sel.

Pour ce projet, nous avons travaillé avec le groupe d’action local du Sud, qui en lien avec la DAAF, nous a aidé à sollicité les fonds LEADER du FEADER.
Ce projet, d’un montant total de 32 800 €, sera co-financé par le FEADER à hauteur de 29 500 €.

Il consiste en la réalisation de petits aménagements pour sécuriser et améliorer le confort des usagers et des visiteurs de l’écomusée du Sel.

Comme vous le constatez, ces six projets sont très différents, mais ont comme point commun un soutien des fonds européens, et n’auraient pu être réalisés sans cela.

L’Europe, ici à Bandrélé, c’est du concret. Ce sont des équipements culturels, comme la médiathèque ou l’écomusée. Ce sont des structures permettant d’améliorer le commerce local : comme notre marché de Hamouro ou le ponton de Nyambadao. C’est le tourisme : avec l’aménagement de Musicale plage ou le sentier des crêtes, ou l’écomusée.

Et bientôt, d’autres projets que nous vous présenterons en d’autres occasions, comme l’aménagement du Front de Mer de Bandrélé, ou notre programme ambitieux en matière de voirie communale et d’assainissement des eaux pluviales.

Je souhaite donc à nouveau remercier nos partenaires de l’Europe, qui nous ont fait l’honneur de cette visite aujourd’hui, mais aussi tous les autres partenaires financiers de ces projets, Monsieur le Préfet, et Monsieur le Président du Conseil Départemental.

Nous nous reverrons prochainement, pour l’inauguration de tous ces équipements.

Je vous remercie.

Ma mairie en ligne

Se connecter avec son compte citoyen :