Voeux 2018 de la municipalité de Bandrélé

Voeux 2018 de la municipalité de Bandrélé

M. Ali Moussa MOUSSA BEN, maire de Bandrélé, entouré du Conseil municipal, a présenté ses vœux à la population le vendredi 26 janvier 2018 sur le parvis de l’Hôtel de Ville. Retrouvez ici le texte de son intervention.

JPEG - 98.9 ko
Ali Moussa MOUSSA BEN, maire de Bandrélé

Discours de M. le Maire de Bandrélé, Ali Moussa MOUSSA BEN - Vœux 2018 - Vendredi 26 janvier 2018

Mesdames et messieurs les parlementaires,
Monsieur Le Président du Conseil Départemental,
Mesdames et messieurs les conseillers municipaux,
Mesdames et messieurs les Présidents des associations communales,
Très chers notables de la commune de Bandrélé,
Chers collègues, chers amis,

Avant toutes choses laissez-moi vous adresser un grand remerciement.

Merci à toutes et à tous d’avoir bien voulu mettre de côté toutes vos occupations pour répondre présent ici au parvis de la Mairie de Bandrélé et vivre ensemble ce moment convivial de partage, de joie et d’amitié.

Je suis particulièrement fier et heureux de me tenir devant vous, pour vous adresser mes vœux pour la nouvelle année.

C’est aussi l’occasion pour moi et mon équipe de vous faire un tour d’horizon des différents projets et réalisations effectués l’année dernière et vous donner un aperçu de ce que nous projetons de concrétiser cet année 2018.

2017 a été pour nous élus, l’année charnière car elle a symbolisé le début de la réalisation concrète des différents projets de cette mandature.

En effet durant les 3 premières années l’équipe municipale que j’ai l’honneur de mener a concentré tous ses efforts sur des travaux de réflexion sur les futurs projets d’aménagement de notre territoire.

Ces travaux ont conduit à l’élaboration de plusieurs documents stratégiques qui listent les besoins de notre commune et qui nous permettent aujourd’hui d’aboutir avec succès à la réalisation de nos projets. Comme par exemple le schéma d’aménagement communal, le contrat de ville, le PCLHI, ou nos plans pluriannuels d’investissement pour les constructions scolaires, pour l’éclairage public, et pour la voirie.

Je sais que cette phase de travail de réflexion était non seulement longue mais surtout invisible pour vous qui attendez des résultats concrets, mais elle fut cruciale car elle nous permet depuis l’année dernière de récolter des résultats positifs et cela dans plusieurs domaines.

Dans le domaine scolaire

En 2017 plus d’1 200 000 M€ de travaux et d’achat de matériel scolaire ont été engagés pour l’éducation de nos enfants.

Nous avons réalisé et mis en service depuis le mois de février dernier un réfectoire à l’école élémentaire de Mtsamoudou permettant aux jeunes de cette école de bénéficier d’un repas chaud dans les conditions d’hygiène et sécurité adéquats.

Nous avons procédé à la rénovation d’une grande partie de nos écoles (comme par exemple Nyambadao, Bandrélé et Dapani) et ces travaux se poursuivent encore cette année.

Mais nous ne nous arrêterons pas en si bon chemin, car vous vous souvenez tous que dans notre programmation de cette mandature, nous avions placé l’éducation parmi les priorités.

Nous allons lancer en 2018 la rénovation de l’école de Bambo, et la construction de nouvelles salles de classes à Dapani. Nous procèderons également à la sécurisation de nos établissements scolaire, en commençant par l’école de Mtsamoudou, mais aussi celle du collège de Bandrélé afin de tenter de réduire les difficultés liées à la délinquance qui règne à proximité de cet établissement.

En matière d’aménagement

Comme je l’ai dit au début de mon propos, 2017 est l’année de concrétisation de plusieurs de nos projets et cela surtout en matière d’aménagement de notre territoire.

La commune de Bandrélé a considérablement changé de visage et cela dès l’entrée nord de la commune avec la mise en place de ralentisseurs afin de garantir la sécurité. Des ralentisseurs ont été installés à Hamouro, Nyambadao jusqu’à Bambo Est.

La sécurisation et l’amélioration du cadre de vie de notre commune est un projet qui a nécessité un solide investissement, et je suis heureux et fier aujourd’hui de voir que nos efforts portent enfin leurs fruits. Les travaux de la traversée de Bandrélé village ont débutés le mois de novembre dernier et se poursuivront encore en ce début d’année.

En effet les trottoirs doivent être finalisés et embellis avec des plantations d’arbres et de mobilier urbain et une couche finale de revêtement en enrobé posée sur la route principale.

L’aménagement d’une place publique a également été finalisé, à la place de l’ancien foyer des jeunes de Bandrélé. Cet espace deviendra un lieu de vie, de rencontre, et de fêtes pour la population.

En matière d’éclairage public

Nous projetons d’éclairer au maximum notre commune notamment pour pallier au problème de délinquance nocturne, et nous avons d’ores et déjà posé de nouveaux réseaux à Bandrélé et Dapani.

Nous poursuivrons ces travaux dans les autres villages de la commune notamment à Bambo, Nyambadao et Mtsamoudou, avec l’objectif de finaliser entièrement la rénovation du réseau d’éclairage public de toute la commune avant la fin de cette mandature.

Un ambitieux projet de réfection des voiries communaux a été élaboré, et une grande partie de notre voirie à Bandrélé village a été rénové. Les travaux sont programmés sur 4 ans et pour ce faire, la commune a récemment contracté un prêt à hauteur d’un million d’euros auprès de la CDC.

En novembre dernier, nous vous avions invité à la journée européenne de Bandrélé. Cette journée a été organisée pour célébrer les différents projets pour lesquels nous avons bouclé le financement en 2017 :

-  la médiathèque de Bandrélé, évaluée à 2,1 M€ dont le chantier commencera ce début d’année
-  le marché couvert de Hamouro, pour un montant de 1 M€, qui sortira de terre cette année également ;
-  le sentier des crêtes de Bandrélé, avec 230 000 euros investis pour le tourisme dans notre commune ;
-  et enfin, pour nos Mama shingos, une subvention de 32 000 euros pour aménager les abords de l’écomusée du sel.

De nouveaux projets financés par l’Europe seront présentés cette année à nos partenaires et financeurs, pour une réalisation en 2019 :

-  l’aménagement de Musicale plage, pour un montant de 600 000 € ;
-  le ponton et la halle de pêche de Nyambadao, avec 1 000 000 € d’investissement.

Je saisis l’occasion ici pour remercier nos partenaires sans lesquels ces projets n’auraient pas pu voir le jour, à savoir le Conseil Départemental et l’Etat.

Nous avons aussi finalisé l’aménagement des deux cimetières de Nyambadao.
À Nyambadao toujours, les travaux de la MJC sont terminés, et le bâtiment ouvrira enfin en février prochain.

Nous allons faire de ce bâtiment un lieu d’accueil pour de nombreuses activités : sportives, culturelles, éducatives. Une bibliothèque y sera installée cette année avec un espace numérique car nous avons obtenu une subvention de 30 000 euros des Affaires Culturelles pour son équipement.

Ce bâtiment sera labélisé « Centre social », afin de bénéficier d’un accompagnement financier de la CSSM. De nombreuses permanences de services ou d’associations seront organisées pour toute la population et un travailleur social sera recruté pour cela.

En matière sociale toujours, je suis très fier d’avoir pu inaugurer le CCAS de Bandrélé en juin 2017.

Cette structure est à présent fonctionnelle, et apporte déjà son aide aux habitants de la commune. L’équipe du CCAS accueille les personnes en difficultés et nous avons mis en place des aides individuelles pour les familles.

Les projets du CCAS sont nombreux pour cette année. Nous avons lancé le premier projet de crèche municipale, et j’espère que nous pourrons l’ouvrir avant la fin de cette année.

Nous avons récemment rencontré les services du Département, conduit par mon ami le Vice-Président Issa ABDOU, pour mettre en place les modalités de travail pour répondre au mieux aux besoins des plus nécessiteux dans notre territoire, à travers notamment la signature d’une convention de partenariat dans un avenir très proche.

En parallèle, nous mettons en place les outils pour mieux connaitre les difficultés de la population afin de mieux y répondre dans les années à venir : le diagnostic de santé est en cours, en collaboration avec l’ARS, et nous avons lancé une étude d’analyse des besoins sociaux qui sera terminée très prochainement.

Cela nous permettra, une fois encore, d’avoir des documents stratégiques, à l’appui de nos demandes de subventions auprès de nos partenaires, pour développer l’action sociale pour notre commune.

En 2018, la priorité sera mise sur l’environnement et la sécurité et nous avons d’ores et déjà débuté la mise en place de structures permettant de garantir une sécurité maximale dans nos rues.

En effet, des démarches ont été engagés pour installer prochainement des équipements de vidéo protection dans le centre de Bandrélé.

Une équipe d’une dizaine de médiateurs vient d’être recruté et nous projetons de renforcer l’effectif de notre service de police municipale.
Toujours relatif à la sécurité et l’insalubrité, nous travaillons en parfaite collaboration avec plusieurs associations de la commune, à l’image de deux d’entre elles que je suis fier de vous présenter aujourd’hui : l’association de sécurité villageoise de Mtsamoudou, et l’association 976 Sud Sécurité.

Ces deux associations sont aujourd’hui des partenaires incontournables de la commune car elles sont un soutien pour le maintien de la propreté des plages. Elles ont également été efficace en décembre dernier en nous aidant à limiter l’affluence sur les plages lors des fêtes de fin d’année, en interdisant les campings sauvages et les nuisances ou dégradations que nous connaissions chaque année jusqu’ici.

Nous continuerons nos actions en faveur de l’environnement cette année dans toute la commune.

Je compte, pour cela, renforcer le service technique, en recrutant un directeur des services techniques dès ce début d’année.

Comme je l’ai évoqué précédemment les trois premières années de cette mandature ont été consacré à un travail de réorganisation qui passe forcément aussi par une restructuration des services.

Cette réorganisation des services se poursuit encore avec une augmentation de l’effectif dans les services techniques, les ressources humaines et la police municipale.

Pour réaliser tous ces projets d’envergures, il nous faut des hommes et des femmes engagés dans leurs missions et je voudrais ici remercier l’ensemble du personnel communal qui travaille d’arrache-pied chaque jour pour le bien-être et le bien vivre dans notre commune.

J’adresse un remerciement particulier à notre DGS, François DELAROQUE, qui détient l’art et la manière de mettre la pression nécessaire à nos partenaires en vue d’obtenir les financements de nos différents projets.

Je réitère également mes remerciements à nos différents partenaires : l’Etat, le Département, l’ARS, La CSSM et je les invite à maintenir cette collaboration fructueuse entre leurs services et la commune de Bandrélé.

Pour finir, je vous souhaite à toutes et à tous une excellente année 2018, avec le vœu qu’elle nous maintienne dans une santé parfaite afin de pouvoir réaliser nos projets les plus ambitieux.

Bonne année à tous !

Je vous remercie.

Ma mairie en ligne

Se connecter avec son compte citoyen :