Réunion mensuelle du Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD) du 7 décembre 2021.

Présents:
 
M. Le maire, M. le 4ème adjoint en charge de l’environnement et du cadre de vie, Mme et M. les représentants du cabinet du Préfet de Mayotte, M. le Major de la Gendarmerie de MZOUAZIA, M. le Proviseur de la Cité scolaire de Bandrélé, M. le responsable de la Police de l’environnement de la CC SUD, M. le représentant de la police municipale, le cadi de Bandrele et les représentants de la Croix Rouge.
 
Sujets abordés:
 
1 – La sécurisation des sites de plages à l’approche des fêtes de fin d’année : les 24 et 31 décembre.
 
M. Le Maire a rappelé l’importance de cette action sur des lieux toujours très prisés en cette période festive et dont il nous faut garantir la sécurité de tous, collectivement. Ainsi, la gendarmerie de Mzouazia, la police environnementale de la CCSUD, la police municipale de Bandrélé restent associés, et avec l’aide de renfort, vont tout mettre en œuvre pour garantir la sérenité de ces soirées. Les plages de Sakouli, Musicale plage et Dzona à Bambo sont concernées par ces aménagements : filtrage de l’accès aux plages, éclairage, benne à déchets mis à disposition.
 
2- Actualités communales
 
M. Le proviseur de la Cité scolaire soulève un manque de moyens humains et expérimentés aux abords de la cité scolaire tels que les médiateurs ou les équipes mobiles de sécurité.
 
La problématique de circulation et de manœuvre est également abordée du fait de stationnement gênant, ne favorisant pas la sécurité des jeunes scolarisés.
 
La Croix Rouge et son service de prévention spécialisé mènent des actions de terrain et de proximité auprès des jeunes. Ils les ont présentés et compte les développer.
 
Le cabinet de la Préfecture se saisit de ces exemples concrets d’action pour renouveler sa collaboration auprès du CLSPD et aborder les pistes de financements en équipement et en projets sur le Fonds Interministériel de Prévention de la Délinquance et de la Radicalisation.
 
Il a été rappelé que chacun des membres de ce Conseil agit pour améliorer la sécurité de tous et prévenir la délinquance dès le plus jeune âge.